Mardi 27 octobre 2 27 /10 /Oct 22:46
Onze communes françaises, qui ont sur leur territoire un édifice de Le Corbusier, sont candidates au classement des oeuvres du grand architecte au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Elles se sont réunies la semaine dernière à Firminy, sur le site qui compte le plus d'oeuvres de Le Corbusier.
Au cours de cette journée importante, il a été décidé de créer une association des villes candidates pour mieux préparer le dossier de classement et travailler ensemble à la restauration et la valorisation du patrimoine qui nous rassemble.
Poissy en fait partie (Villa Savoye) et je la représentais.

Firminy (20 000 habitants) est une ancienne ville minière dans la banlieue de Saint-Etienne (Loire) dont la prospérité a décliné avec la fermeture de la plupart de ses grands ateliers sidérurgiques.
Dans les années 50, afin de répondre à l'expansion démographique, le maire Eugène Claudius-Petit décide un nouveau quartier selon les 4 fonctions majeures de la Charte d'Athènes : habiter, travailler, se recréer, circuler. Ce sera "Firminy-vert".

En 1957, Le Corbusier est chargé du "centre civique" : maison de la culture, stade, piscine et église Saint-Pierre. La construction de l'unité d'habitation démarrera en 1965. Seule la Maison de la culture sera achevée du vivant de Le Corbusier, décédé en 1965.

Le site de Firminy est unique en son genre. Et des milliers de visiteurs se pressent chaque année pour admirer les oeuvres et s'initier à la philosophie de l'architecte.

En voici quelques vues ...



L'unité d'habitation correspond au concept de la "ville verticale", avec ses rues, ses magasins, ses services (La Poste est toujours présente dans le bâtiment) et son école.
Celle-ci compte 20 niveaux et les sept rues desservent 400 logements.



Le bas-relief au pied de l'immeuble représente l'unité d'habitation proprement dite.
De droite à gauche : la "rue", puis l'appartement à la mesure de l'homme selon le principe du Modulor, la salle de séjour et sa grande baie vitrée, l'escalier et son balcon, l'étage des chambres.
Complètement sur la gauche, un arbre et le soleil rappellent l'attachement à la nature.

L'école maternelle (niveaux 18 et 19) est remarquable par l'équilibre des espaces et l'harmonie des couleurs. Depuis sa fermeture en 1998, elle n'est plus qu'un lieu de visite.



En contre-bas, on découvre le "Centre civique" et l'oeil est instantanément attiré par l'église de béton à la forme originale.



Achevée seulement en 2006, elle abrite un centre d'interprétation dédié à Le Corbusier.
La partie haute est occupée par la nef avec deux chapelles.
Elles sont éclairées par trois canons de lumière et des percées dans le béton représentant des constellations qui donnent au lieu une sérénité extraordinaire.



L'autel et la chaire, en béton blanc, offrent une touche claire d'une impressionnante beauté.

Une pluie battante nous a empêché de voir le stade et la piscine. Ce sera pour une autre fois ...
Prochain rendez-vous des membres de l'association : la chapelle de Ronchamp (Haute Saône) en février 2010 !

"Il faut bâtir la ville dans le soleil, il faut la bâtir dans la lumière. Il faut la bâtir avec la nature retrouvée autour des villes "
Le Corbusier


Par Jucalou - Publié dans : patrimoine
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Derniers Commentaires

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés